Barrage de la Roche

Entreprise à Millac

  • Et si le barrage de la Roche vous était conté ?

    Dans le département de la Vienne, le Canton l’Isle-Jourdain regroupe 3 barrages hydroélectriques, dont le fameux barrage de la Roche. Ce dernier est implanté entre deux communes, le Vigeant et Millac.
    Remontons le cours de l’histoire : Le barrage hydroélectrique de La Roche est construit et mis en service en 1921 par la Société des forces Motrices de la Vienne. Quelques années plus tard, en 1946, l’exploitation de la centrale hydroélectrique est reprise par le producteur national d’électricité, EDF.
    Le système de production tient compte de l’environnement en limitant son émission de CO² dans l’air.
    Pour les férus d’architecture et de chiffres, le barrage de La Roche, de type poids rectiligne, a été bâti à cheval sur un îlot situé au centre de la rivière. Sa longueur de crête est de 203 mètres, dont l’usine de 58 mètres qui se trouve en rive droite. Tout l’équipement d’évacuation de crue se situe sur la partie rive gauche. L’ouvrage de la Roche comporte plusieurs types d’évacuateurs de crues : des vannes de surface et des vannes automatiques, ainsi que des vannes de fond pour permettre les vidanges. La centrale est équipée de 4 groupes de production : 3 groupes à hélices et 1 turbine Kaplan, qui permet d’assurer un réglage plus fin des débits en période d’étiage. Le barrage de la Roche, exploité « au fil de l’eau », est un aménagement à faible capacité de stockage. Il retient ainsi un peu plus de 4 millions de m3 d’eau, pour une hauteur inférieure à 20 mètres
    Ce complexe est donc l’un des plus modestes parmi les barrages du Sud de la Vienne.
  • Documentation
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année