Au Temps D'Aliénor / Boucle 14

Equestre ,  Naturel ,  Promenades et Randonnées ,  Pédestre ,  VTT à Saint-Martin-l'Ars

6.2 km
Boucle
Equestre
39min
Facile
6.2 km
Boucle
Pédestre
1h 37min
Moyen
6.2 km
Boucle
VTT
20min
Facile
Au Temps d'Alienor OK.jpg
  • C’est « au temps d’Aliénor « que l’abbaye de la Réau (Saint-Martin-l’Ars), d’origine royale a été fondée. Aucun texte ne nous permet d’affirmer quel roi en est à l’origine. En 1219 une bulle papale confirme les libertés et les exemptions accordées à l’abbaye par Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre (mort en 1189), mais ne précise pas les origines de la fondation, sans doute plus ancienne.
    Héritière convoitée, reine par deux fois, Aliénor d’aquitaine joue un rôle politique indéniable et reste un personnage incontournable de l’histoire poitevine.
    Née en 1122 ou 1124, petite-fille de guillaume IX le Troubadour, elle est l’héritière de guillaume X, comte de Poitou et duc d’Aquitaine.
    En 1137, elle épouse le futur Louis VII qui accède au trône de France peu après. Le domaine royal s’accroit donc des terres d’Aliénor comprises entre Loire et Pyrénées. Lors de la seconde croisade (1147-1149) , une mésentente voit le jour entre les deux époux et le mariage est annulé en 1152.
    Quelques semaine plus tard, Aliénor épouse Henri Plantagenêt qui devient roi d’Angleterre en 1154. Elle apporte ainsi un vaste ensemble à son second époux, faisant de son royaume un territoire plus important que celui du roi de France. Cette alliance génère aussi les débuts d’un conflit franco-anglais qui durera jusqu’au XVe s. ! Après bien des tourmentes familiales, liées à la succession du royaume d’Angleterre, Aliénor se retire à l’abbaye de Fontevraud sur la fin de sa vie, et meurt en 1204.

    Cette boucle fait partie d'un ensemble de 14 boucles appelé "Au Temps d'Aliénor"et situé sur le secteur de Saint Martin l'Ars, Mauprévoir et Pressac.
  • Dénivelé
    60.04 m
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Dolmens de Villaigue
Situés à une altitude de 140 mètres, non loin du rebord du plateau calcaire, de nombreux « chirons » sont encore visibles au début du 20ème siècle. Deux dolmens très endommagés subsistent aujourd’hui, au sein de bosquets, au milieu des champs. Ils sont très apparentés à ceux d’Usson-du-Poitou, à proximité de là. L’un des deux dolmens était semble-t-il un dolmen à couloir et chambre quadrangulaire de type angoumoisin. Le tumulus qui protégeait ces sépultures préhistoriques a disparu depuis longtemps et le mobilier archéologique a été détruit, en grande partie à cause de fouilles clandestines. Toutefois quelques haches polies, un collier de perles en calcaire et des restes humains découverts in situ témoignent de l’usage funéraire et symbolique de ce type de construction.
Inscription aux Monuments Historiques en 1980.
60 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 142 m
  • Altitude d'arrivée : 142 m
  • Altitude maximum : 150 m
  • Altitude minimum : 134 m
  • Dénivelé total positif : 60 m
  • Dénivelé total négatif : -60 m
  • Dénivelé positif maximum : 6 m
  • Dénivelé négatif maximum : -12 m